Chiffre d'affaires du premier trimestre 2002


Euronext : LG
NYSE : LR

02.05.2002
 
  • Croissance de 38,6% : 3 145 millions €, au lieu de 2 270 millions € en 2001, dont 781 millions € liés aux changements de périmètre
  • Croissance de 3,6% hors effets de change et de périmètre, avec une progression de 8,6% pour la branche Ciment et de 6,7% pour la branche Plâtre

 

La croissance des ventes du premier trimestre représente 876 millions €. Elle est en grande partie liée aux changements de périmètre du groupe, qui ont un effet particulièrement important sur la branche Ciment qui enregistre une croissance des ventes de 75,4%.

Le chiffre d'affaires des activités ex-Blue Circle s'élève à 736 millions €.

Les tendances du marché sont restées, dans une large mesure, comparables à celles du dernier trimestre 2001, avec une progression de 3,6% du chiffre d'affaires à périmètre et change constants. L'évolution du chiffre d'affaires par branche, à périmètre et change constants, est la suivante :

CIMENT : + 8,6%

Le chiffre d'affaires a été soutenu dans tous les pays d'Europe de l'Ouest, à la seule exception de l'Allemagne en raison des baisses des prix. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires du premier trimestre 2002 a légèrement progressé de 0,2% par rapport à la même période en 2001. En Europe centrale, les ventes ont diminué en raison de la faible activité économique persistante en Pologne. Dans les autres régions, les ventes ont continué à progresser de façon notable en Jordanie, en Corée du Sud et sur le continent africain. Le chiffre d'affaires a augmenté de manière significative en Turquie en raison de la réévaluation de la lire turque.

GRANULATS & BÉTON : + 1,3%

Les ventes de granulats, pour le premier trimestre 2002, ont enregistré un léger recul (- 0,6%) par rapport au premier trimestre 2001, la diminution des grands projets d'infrastructures en France ayant été compensée par l'accroissement des stocks constitués par les clients en prévision de l'entrée en vigueur de la taxe sur les granulats au Royaume-Uni. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires des granulats s'établit au même niveau que celui de la période de référence en 2001.
Les ventes de béton ont augmenté de 2,6%, avec une forte croissance en France dans des conditions climatiques favorables et un recul du marché nord-américain où les conditions climatiques ont été douces dans la zone Est mais rigoureuses dans les régions Ouest des États-Unis et du Canada.

TOITURE : - 8%

Le chiffre d'affaires de la Branche Toiture est en baisse en Europe de l'Ouest, à l'exception de l'Italie. En Allemagne, les ventes chutent de 19% en raison du très faible niveau d'activité du secteur de la construction pendant le premier trimestre. En Asie, le chiffre d'affaires a continué de progresser, en particulier en Malaisie.

PLÂTRE : + 6,7%

L'augmentation du chiffre d'affaires provient essentiellement de la poursuite de la tendance à la hausse de l'évolution des prix en Amérique du Nord, le prix moyen par milliers de pieds carrés sur la période s'établissant à 91 USD au lieu de 74 USD sur la même période de l'année 2001. Parallèlement, la demande de plaques de plâtre est restée ferme et, grâce à l'accroissement de la production à Palatka (Floride), les volumes de vente ont augmenté. En Europe, le chiffre d'affaires est resté stable en France et au Royaume-Uni, mais il a continué à reculer en Allemagne, reflétant les conditions difficiles de ce marché. En Asie, le chiffre d'affaires a poursuivi sa progression et il s'est amélioré en Australie.

EFFETS DE PERIMÈTRE : 34,1%, SOIT 781 MILLIONS €

Le chiffre d'affaires lié à des acquisitions réalisées en 2001 s'élève à 803 millions €. L'impact sur le chiffre d'affaires des désinvestissements réalisés au premier trimestre 2002 représente une réduction de 22 millions €.

Le chiffre d'affaires des activités ex Blue Circle s'est élevé à 736 millions €. Par rapport à la période comparable de l'exercice précédent (comptes pro-forma non audités de Blue Circle), le chiffre d'affaires réalisé au Royaume-Uni a notablement progressé, après un premier trimestre 2001 particulièrement mauvais. En Grèce, le chiffre d'affaires a augmenté en dépit de conditions climatiques peu favorables. En Malaisie, au Nigéria et au Chili, le chiffre d'affaires a connu une croissance soutenue.

EFFETS DE CHANGE POSITIFS : 0,9%, SOIT 14 MILLIONS €

Les appréciations du dollar américain et de la livre sterling ont été en partie diluées par la dépréciation du réal brésilien et du rand sud-africain.


  31 mars 2002
Millions €
31 mars 2001
Millions €
Variation À périmètre et taux de change constants
Chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2002
Ciment 1 593 908 +75,4% +8,6%
Granulats & Béton 911 744 +22,6% +1,3%
Toiture 298 307 -2,8% -8,0%
Plâtre 298 267 +11,9% +6,7%
Autre 45 44 -0,9% -2.5%
TOTAL 3 145 2 270 +38,6% +3,6%

 

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre Branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 83 000 collaborateurs, le Groupe est présent dans 75 pays. En 2001, Lafarge a réalisé un chiffre d'affaires de 13,7 milliards d'euros. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.lafarge.com

 

Contacts
Communication Relations investisseurs
Denis Boulet
Tél : 33-1 44 34 94 14
denis.boulet@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-11-26
james.palmer@lafarge.com
Véronique Doux
Tél : 33-1 44 34 19 47
veronique.doux@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres Facteurs contenus dans le Document de référence enregistré auprès de la Commission des opérations de bourse sous le numéro R01-049 et dans le 20-F tel qu'enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis d'Amérique. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 

Le communiqué de presse (pdf, 22.66 Ko)