Bangladesh - Participer au développement socio-économique des communautés

Chhatak

Ciment / Bangladesh

La cimenterie Lafarge au Bangladesh a collaboré avec une ONG locale dans l’objectif de mieux cerner les besoins de la population locale et d’élaborer un programme de développement approprié. Cette collaboration a permis d’améliorer l’accès à la santé et à l’éducation et a facilité l’emploi local et le développement économique.

28.11.2013
 

Objectifs

  • Améliorer les activités de développement au profit de la population locale vivant à proximité de l'usine pour répondre plus efficacement aux besoins des habitants ;
  • Élaborer de nouvelles démarches et actions pour contribuer au développement socio-économique local.

Résumé

Au Bangladesh, Lafarge a mis en place avec l'aide d'une ONG locale un programme global en faveur des habitants vivant à proximité de la cimenterie, situé dans une zone humide reculée du nord du pays.

 

A l'issue d'une étude menée conjointement avec cette ONG, plusieurs domaines ont été identifiés pour mener des actions prioritaires : santé, mais aussi éducation et développement des compétences afin de soutenir l'emploi dans la région. Plusieurs actions ont été entreprises à cette fin :

 

  • Santé : nous avons créé cinq nouvelles "annexes" venant s'ajouter au Centre de développement existant à côté de la cimenterie. Ces "annexes" sont équipées d'installations médicales et emploient un médecin d'urgence à temps plein, offrant ainsi aux quelque 25 000 personnes vivant dans la quarantaine de villages aux alentours un accès facile aux soins médicaux.
  • Éducation : des activités d'accompagnement et d'enseignement y sont également organisées pour les élèves qui sont dans l'impossibilité d'aller à l'école. Cela a permis de doubler le nombre de personnes bénéficiant des activités d'enseignement organisées par Lafarge. 
  • Développement des compétences et création d'emplois : nous avons mis en place des formations gratuites sur l'installation des panneaux solaires et les services de téléphonie mobile, deux secteurs présentant de réels débouchés professionnels dans la région. Quarante stagiaires ont suivi la formation la première année, et tous ont ensuite trouvé du travail. Nous avons également renforcé le programme existant pour former les femmes de la communauté locale à la couture, en les aidant à trouver de nouveaux débouchés pour leurs produits.
  • Développement économique : Lafarge a apporté ses conseils à quatre coopératives locales pour les aider à professionnaliser leurs pratiques. Chaque année et sous réserve du respect des standards de qualité, nous leur garantissons un minimum fixe de contrats de travail et d'approvisionnement en matériel.

Résultats

Grâce à ce programme, notre usine au Bangladesh a pu étendre la couverture santé et l'accès à l'éducation de la population locale. Il a aussi permis aux habitants d'acquérir des compétences et, par la collaboration avec les coopératives locales, de générer de l'activité économique.