10 producteurs de ciment engagent des actions spécifiques sur 6 enjeux majeurs de développement durable


Euronext : LG
NYSE : LR

03.07.2002
 

Paris, le 3 juillet 2002 - 10 entreprises leaders du secteur du ciment publient aujourd'hui leur Programme d'action pour un développement durable. "Notre programme d'action", réalisé par le groupe " Cement Sustainability Initiative ", marque une étape nouvelle du projet piloté par 10 des plus grands producteurs de ciment mondiaux. Ce programme, qui favorise les actions pour accélérer la progression vers un développement durable, a été établi en association avec le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), basé à Genève.

Les dix entreprises participant à l'Initiative ciment pour le développement durable sont Cemex (Mexique), Cimpor (Portugal), HeidelbergCement (Allemagne), Holcim (Suisse), Italcementi (Italie), Lafarge (France), RMC (Royaume-Uni), Siam Cement (Thaïlande), Taiheiyo (Japon) et Votorantim (Brésil). Ensemble, ces entreprises fournissent près d'un tiers de la production totale et opèrent sur deux tiers des marchés mondiaux du ciment.

Le Programme d'action est le fruit de trois ans d'investigation, de recherche indépendante et de consultation des parties prenantes. Il concentre son attention sur six thèmes prioritaires : la protection du climat, les combustibles et les matières premières, la santé et la sécurité des travailleurs, la réduction des émissions, les impacts locaux et les procédures internes à l'entreprise.

Lors de son lancement, les dirigeants des dix entreprises ont fait une déclaration commune :

"Le développement durable nous apporte un cadre général pour traiter certains des enjeux majeurs auxquels notre secteur d'activités doit faire face aujourd'hui, comme le changement climatique. Cette nouvelle démarche nous aidera à améliorer notre efficacité et notre performance au 21ème siècle.

"Nous nous engageons à mener à bien les projets et les actions figurant dans ce rapport et vous demandons de nous juger sur nos résultats lorsque nous en rendrons compte d'ici 5 ans. Mais nous ne pourrons atteindre seuls ces objectifs. Cette initiative ciment pour le développement durable doit travailler avec les autres secteurs de la société qui peuvent jouer un rôle important en nous aidant à relever ces défis majeurs. Mais surtout, nous invitons résolument les autres producteurs de ciment à nous rejoindre dans notre démarche vers un avenir plus durable."

Le Programme d'action définit un planning pour les cinq premières années. Les dix entreprises participantes fourniront des informations sur son avancement en 2005 et 2007.

Voici les projets clés du Programme :

  • Les dix entreprises publieront leurs données et leurs objectifs individuels sur leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2) d'ici 2006. Elles appliqueront à cet effet le protocole CO2 (dans le cadre du Protocole sur les gaz à effet de serre du WBCSD-WRI) pour mesurer, contrôler et rendre compte de leurs émissions.

 

  • Un dialogue avec les parties prenantes sera instauré pour définir les règles relatives à l'utilisation des combustibles et des matières premières dans les fours à ciment et, en particulier, des sous-produits et des déchets industriels. Après approbation et validation, ces règles seront mises en œuvre par les dix producteurs sur l'ensemble de leurs sites.

 

  • Un groupe de travail sur la santé et la sécurité, déjà créé, élaborera des méthodes communes de compte-rendu et échangera les meilleures pratiques.

 

  • Un protocole de mesure, de suivi et d'information du public sur les émissions polluantes sera développé.

 

  • Des orientations communes seront mises au point en concertation avec les principales parties prenantes pour Évaluer l'Impact Environnemental et Social (EIES).

 

  • Des indicateurs de performance clés sur le développement durable seront établis pour l'industrie du ciment.

     

"Le Programme d'action est unique car il met l'accent sur les actions individuelles et les engagements communs des dix entreprises. J'espère que d'autres producteurs de ciment rejoindront ce groupe des dix et mettront aussi en œuvre les actions qu'il développe", déclarait Mostafa Tolba, ancien Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). Pendant la phase de recherche du projet, le Dr Tolba présidait le groupe assurance qualité.

Bjorn Stigson, Président du WBCSD a accueilli la sortie du rapport dans ces termes : "Il s'agit d'un programme unique. Ces 10 entreprises de ciment ont fait un choix stratégique pour s'attaquer de front aux défis du développement durable. C'est la première fois qu'un secteur professionnel fait, à partir d'une recherche indépendante, un examen critique de ses propres performances en termes de développement durable et met au point un programme spécifique pour les améliorer."

Le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) est l'alliance de quelque 160 entreprises internationales qui partagent un même engagement pour le développement durable. Les membres du WBCSD sont originaires de plus de 30 pays et de 20 grands secteurs industriels. Le WBCSD dispose également d'un réseau composé de 38 Business councils nationaux et régionaux situés principalement dans les pays en développement.

 

Le communiqué de presse (pdf, 33.95 Ko)