Holcim et Lafarge finalisent leur proposition de désinvestissements aux Etats-Unis

17.04.2015
 

Lafarge et Holcim annoncent aujourd’hui le détail des actifs qu’ils proposent de désinvestir aux Etats-Unis dans le cadre de leur projet de fusion pour créer LafargeHolcim.

Les actifs proposés incluent:

  • la cimenterie de Davenport, détenue par Lafarge dans l’Iowa et d’une capacité de 1,1 MT, ainsi que 7 terminaux le long du Mississippi1. Ces actifs seront cédés à Summit Materials pour un montant total de 450 millions USD (420 millions d’euros) auquel s’ajoute le terminal cimentier de Summit à Bettendorf, dans l’Iowa.
  • 3 terminaux de Holcim dans le Michigan et l’Illinois
  • La station de broyage de laitier de Skyway détenue par  Holcim dans l’Illinois (600 kt)
  • La station de broyage de laitier de Camden détenue par  Holcim dans le New Jersey (700 kt), ainsi qu’un terminal dans le Massachussetts

 

Cette proposition de désinvestissement a été négociée avec les équipes de la Federal Trade Commission et reste soumise à l’approbation de la FTC. 

Ces désinvestissements sont conditionnés à l’approbation de la FTC et à la finalisation du projet de fusion entre Holcim et Lafarge.

Ce projet de désinvestissement se déroulera dans le respect des conditions d’information et de consultation en vigueur et dans le cadre d’un dialogue permanent avec les instances de représentation du personnel.

Le projet de fusion devrait être finalisé en juillet 2015 avec pour objectif de créer un groupe bénéficiant du portefeuille le plus équilibré et diversifié du secteur, présent dans 90 pays et disposant d’un fort potentiel de création de valeur pour toutes ses parties prenantes.

 

146,5 millions USD d’Ebitda et une valeur nette des actifs de 270 millions USD en 2014 pour l’ensemble 

 

A propos de Holcim

Holcim est un leader mondial de la fabrication et de la distribution de ciment et de granulats (pierre broyée, gravier et sable) ainsi que dans d'autres activités, telles que le béton prêt à l'emploi, l'asphalte et les services afférents. Le Groupe détient des participations majoritaires et minoritaires dans quelque 70 pays, sur tous les continents. En 2014, Holcim a réalisé un chiffre d’affaire de plus de 19,1 milliards de francs suisses. Grâce à ses structures orientées marché, à ses innovations produits, à l’expertise de ses collaborateurs et à ses systèmes de management environnemental efficaces, Holcim est très bien positionné, aujourd’hui comme pour les années à venir.

Des informations plus complètes sur Holcim peuvent être obtenues sur son site internet : www.holcim.com

 

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 milliards d’euros en 2014, avec une présence dans 61 pays et 63 000 collaborateurs. Acteur majeur dans ses activités Ciment, Granulats & Bétons, il contribue à la construction des villes dans le monde entier avec des solutions innovantes pour les rendre plus accueillantes, plus compactes, plus durables, plus belles et mieux connectées. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Information importante

Ce communiqué ne constitue ni une offre d’achat ou d’échange, ni une sollicitation d’une offre pour la vente ou l’échange d’actions Lafarge ou une offre de vente ou d’échange, ni une sollicitation d’une offre pour l’acquisition ou l’échange d’actions Holcim. Aucune information contenue dans ce document n’est ou ne doit être interprétée comme une promesse ou une garantie quant à la performance future de Lafarge ou Holcim. 

 

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des informations et déclarations prospectives concernant Holcim, Lafarge et leurs activités regroupées après la réalisation de l’opération envisagée qui n’ont pas fait l’objet d’un audit ou d’une vérification indépendante. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations. Bien que les directions de Holcim et Lafarge estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres Holcim et Lafarge sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Holcim et Lafarge, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Le groupe combiné pourrait ne pas réaliser les avantages escomptés de l’opération.

 
 

Documents

Le communiqué de presse (pdf, 112.11 Ko)